Stellan Skarsgård et Gisken Armand dans Insomnia d'Erik Skjoldbjærg

Insomnia, Erik Skjoldbjærg


Pas de repos pour les tordus

Premier film réalisé par Erik Skjoldbjærg, Insomnia (1997) est un film policier mettant en scène la culpabilité.
Film amoral dans lequel on ne discerne plus:

  • le jour de la nuit
  • le bien du mal
  • l’homicide de l’assassinat

Insomnia est un des très grands films du cinéma norvégien.

Sous le soleil de minuit

Insomnia se déroule pendant les nuits claires de l’été arctique, à Tromsø.
La découverte du corps d’une adolescente lance l’enquête menée par Jonas Engström (Stellan Skarsgård). Il est Suédois, possède une arme dont ses collègues ignorent l’existence, et se retrouve pour la première fois sous de telles latitudes. Depuis un an qu’il est en Norvège, il parle toujours Suédois ou au mieux svorsk (mélange de Suédois et de Norvégien). Bref, il a du mal à s’intégrer.

Binôme d’Erik Vik (Sverre Anker Ousdal), un policier manifestant des symptômes d’Alzheimer, Engström est prisonnier d’une bulle. A Tromsø, sans temporalité marquée, sans nuit pour rythmer son horloge biologique et sans la mémoire de Vik, Engström se coupe au fur et à mesure de la réalité et de ses codes moraux.

Alors que l’enquête avance doucement et que la police décide ce piéger le tueur en l’attirant à la cabane de pêcheur où le crime a été commis, le brouillard se lève. Engström donne des consignes à ses collègues et tire à l’aveugle avec son arme suédoise. Un homme tombe: Vik. Les nuits d’Engström vont être de plus en plus courtes. Sa conscience le tiraille. Les premiers temps, il reçoit la visite du spectre de son défunt collègue. Mais la culpabilité n’est pas aussi importante que le carriérisme. Engström va tout faire pour inculper un autre, quel qu’il soit, quitte à falsifier des preuves.

C’est l’histoire d’un auteur de roman policier pour qui ça se corse.

Le tueur de l’adolescente est son idole. Jon Holt (Bjørn Floberg ♥), auteur de romans policiers à succès, a pendant des années fantasmé la vie de criminels après leur passage à l’acte. Témoin de ce qui s’est réellement passé dans le brouillard, Holt est maintenant une menace pour la carrière d’Engström.

L’auteur de polars devient la proie d’un policier en passe de devenir un assassin.

Polar dans lequel la police est maladroite, distraite ou immorale et le meurtrier moins coupable que la première scène le laissait présager, Insomnia sort sur les écrans norvégiens le 14 mars 1997, en pleine période pascale, assumant complètement son label de Påskekrim.

Un classique du genre.

Abonnez-vous à la newsletter

Signup now and receive an email once I publish new content.

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.