courts-métrages

courts-métrages scandinaves présentés le premier vendredi du mois


Victim-mentality rhetoric {Offerrollsretorik, 2012}, Katja Wik

Formée à l’Académie Valand – c’est à dire l’école de cinéma de Göteborg – Katja Wik a été directrice de casting pour Ruben Östlund (Happy Sweden, Play et Snow Therapy) et pour Roy Andersson (Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l’existence). Il n’est donc pas étrange que ces deux cinéastes de la côte ouest soient des influences notables dans son premier court-métrage.

Poursuivre la lecture


The Lodge {Sportstugan}, Mårten Nilsson & Gunilla Heilborn 2

Troisième court-métrage conjoint de Mårten Nilsson et de la chorégraphe Gunilla Heilborn, The Lodge (2005) était en lice pour le Guldbagge du meilleur court-métrage en janvier 2006.

Trouver un autre rythme

Inspiré du show de télé-réalité Farmen – cousin éloigné de La Ferme des célébrités – consistant à séquestrer des gens de la ville dans une ferme et les laisser travailler la terre ou préparer un animal pour se nourrir, Sportstugan (The Lodge) est un court-métrage suédois sur le retour à la nature.

Un groupe d’amis bobos partent à Åtjärn s’installer – définitivement ? – dans un chalet pour se retrouver. Ils arrêtent de parler pour ne rien dire, défient la pesanteur et dansent pour changer le rythme de leur vie qui était jusqu’alors urbaine.

Mais loin de la civilisation, le cliché de la fièvre noire – Magda et sa hache – réapparaît. Le doute s’installe. Est-ce vraiment possible de changer de milieu et de retourner à la nature quand on a grandi en ville ?